apéro du futur

18 h à 21 h chez Secondesk. Paris 17e

Découvrez et inscrivez-vous

 

Conférence-atelier

19 h à 21h30 à l’OpenMind Kfé Paris 9e

Découvrez et inscrivez-vous

 

atelier-formation

9h à 16h30 au Grands Voisins Paris 14

Découvrez et inscrivez-vous

 

L’esporteur est un coach pour joueur professionnel en ligne.

Il a le même rôle que tous les autres coachs sportifs. C’est un organisateur, un conseiller, une maman, un dictateur, un formateur, un stratège…

On démarre les jeux vidéo par plaisir. Quand on a du talent, on peut devenir joueur professionnel. Ce n’est plus alors une partie de plaisir. Il faut alors s’entraîner de 35 à 50 heures par semaine, au moins, sur un seul et même jeu.

À l’instar des joueurs de foot ou de rugby, les joueurs professionnels de jeux vidéos sont aujourd’hui encadrés et entraînés pour gagner les parties lors de tournois mondiaux qui sont organisés entre les différentes équipes.

Les enjeux financiers sont aujourd’hui colossaux ! Lors d’un tournoi de League of Legends en 2014 à Seattle, aux États-Unis, la récompense attribuée aux vainqueurs atteignait pas moins de 11 millions d’euros.

Prospective du métier

500 000 participants inscrits aux compétitions chaque année, France, des tournois de plus en plus nombreux avec de solides récompenses… Le milieu de l’esport est en train de se professionnaliser.

Si aujourd’hui il y a 200 professionnels de l’esport, on imagine qu’il y aura beaucoup plus de monde dans les années à venir.

On voit arriver différents métiers :

— Le strateur améliore les stratégies et la qualité du jeu.

— Comme pour les retransmissions de rencontres sportives « traditionnelles », l’e-sport possède ses commentateurs afin de commenter un match en cours ou un événement en temps réel.

— Des techniciens s’occupent de la maintenance des ordinateurs, des éclairages lors des compétitions ;

Des arbitres vérifient si le match se passe bien.

— Il semble qu’on aura aussi besoin de diététiciens spécialisés dans la nourriture pour individus collée à leur écran et ayant des habitudes de malbouffe.

— Il y a aussi un grand besoin de juristes-joueurs pour définir le cadre des compétitions.