DES WORKSHOPS POUR INVENTER LE FUTUR

DES ATELIERS créatifs et productifs

Des wokshops créatifs

Les principes

1. Les innovations, recherches et expérimentations créent un tableau pointilliste de demain. On s’appuye dessus pour imaginer les futurs métiers.

2. Le sauvetage de la planète, le vieillissement de la population, vaincre les inégalités… Les défis sociétaux détermineront aussi les métiers de demain. On ajoute ces composantes dans la réflexion.

3. On nomme les métiers de demain
La création de néologismes a plusieurs atouts :
• Quand on crée un mot, le concept ou la chose qu’il désigne commence à exister. C’est donc une manière simple et ludique d’inventer le futur.
• Les mots sont les briques de la pensée. On a donc besoin de nouveaux mots pour penser le futur.

4. À partir d’un inventaire de futurs métiers effectués par secteurs d’activité, on identifie des compétences nécessaires pour les exercer.

5. On met en scène les métiers dans des scénarios prospectifs afin de leur donner de la réalité.

Des workshops productifs

 

Les workshops comprennent trois temps

 

1. Un apport de connaissances

On crée une culture commune avec :
– Une présentation de grandes tendances et d’innovations de rupture du secteur d’activité.
– Des interventions d’experts.

 

2. Production de contenu
Un enchaînement d’exercices ludiques s’appuie sur les innovations existantes pour :
– Proposer des futurs métiers.
– Définir les missions.
– Identifier des compétences nécessaires.
– Mettre en scène les futurs métiers.

 

Des workshops de 7 à 77 ans

Les ateliers sont destinés aux :

  • Entreprises : on explore les métiers de son secteur d’activité. Une série d’ateliers permet de créer un dico des métiers thématique.
  • Ecoles : les jeunes imaginent les futurs métiers. Ils se projettent dans le futur et découvrent la diversité des métiers qui leur sont proposés.